#2959 15-05-2018 21:05:17

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Voici

PHOTO Hospitalisée, Shannen Doherty rend un touchant hommage à sa mère

Rime EL HIMANI
Il y a 4 heures

De nouveau hospitalisée, Shannen Doherty a adressé un très beau message à sa maman Rosa, laquelle veille régulièrement à son chevet depuis le diagnostic de son cancer du sein.
Shannen Doherty poursuit son combat contre la maladie. Atteinte d’un cancer du sein diagnostiqué en 2015, l’ancienne star de la série Charmed semblait aller mieux et affirmait même être en rémission au début de l’année 2017. Hélas, ses récents examens médicaux n’ont pas été concluants et l’actrice a annoncé qu’il était possible qu’elle fasse une rechute. « Un test pour détecter une tumeur est bon. L’autre… moins. Cela veut dire que je vais être surveillée et avoir un autre test », pouvait-on lire sur son compte Instagram, en avril dernier.

Alors qu’elle vient de subir une nouvelle opération, dont elle n’a pas dévoilé les raisons, Shannen Doherty peut compter sur le soutien indéfectible de sa mère Rosa dans cette épreuve. Elle a d’ailleurs tenu à lui rendre hommage à l’occasion de la fête des mères, célébrée ce dimanche 13 mai aux Etats-Unis. « Joyeuse fête des mères Maman. Je t’emmène seulement dans les meilleurs endroits… Avec la nourriture de l’hôpital… Miam. Je t’aime. Merci de toujours être là. J’aimerais bien écrire plus mais les médicaments anti-douleur commencent à faire effet », a-t-elle écrit en légende d’une photo où elle apparaît sur un lit d’hôpital, accompagnée de celle qui lui a donné la vie.

Shannen Doherty a également accompagné son message du hashtag « reconstruction ». Il se pourrait donc qu’elle ait ou qu’elle soit sur le point de subir une reconstruction mammaire. Si tel est le cas, il y a fort à parier que l’ancienne interprète de Brenda Walsh dans Beverly Hills 90210, ait précédemment opté pour une mastectomie.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2960 15-05-2018 21:12:46

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

leJDD

Affaire Naomi Musenga : pourquoi soupçonne-t-on les patients de simuler?

Zoé Lastennet
Il y a 1 heure

Naomi Musenga, 22 ans, est morte à la suite d'une négligence médicale. L'affaire réveille une volonté d'instaurer plus d'écoute et de transparence dans le monde de la santé.

Naomi Musenga, 22 ans, est morte à la suite d'une négligence médicale. L'affaire réveille une volonté d'instaurer plus d'écoute et de transparence dans le monde de la santé. © Reuters Naomi Musenga, 22 ans, est morte à la suite d'une négligence médicale. L'affaire réveille une volonté d'instaurer plus…
"Je vais mourir" – "Oui, vous allez mourir, certainement un jour comme tout le monde." L'affaire Naomi Musenga commence par la divulgation de cet échange téléphonique entre la jeune femme de 22 ans et une permanencière du Samu. Naomi Musenga est décédée le 29 décembre à Strasbourg, six heures après cette conversation, qui a beaucoup choqué l'opinion publique. En premier lieu, à cause de l'absence d'empathie qui y transparaît. Un manque d'écoute qui fait écho à de nombreuses expériences de patients, et vient alimenter un courant citoyen de plus en plus présent. Objectif : réclamer davantage de communication et de considération de la part des professionnels de la santé.

Sans chercher à excuser le comportement de l'employée du Samu, une partie du monde médical met en avant la pression ressentie au travail. Le médecin urgentiste Patrick Pelloux décrit des "soignants épuisés, stressés, en burn-out, qui deviennent détachés de la souffrance du patient".

Simulation, douleurs fictives : quand le patient n'est pas pris au sérieux
Difficile d'exercer toujours la même empathie quand les dossiers s'enchaînent et que les routines professionnelles se mettent en place. Dans beaucoup de métiers médicaux et paramédicaux, trier les demandes est la tâche numéro 1. A savoir, distinguer entre les réelles urgences, les cas de gens paniqués qui exagèrent, consciemment ou non, et ceux qui simulent leur mal.

La simulation pathologique de symptômes existe. Elle porte même un nom : le syndrome de Münchhausen, qui peut aussi s'exprimer par procuration (une mère envers son enfant, par exemple). Ce trouble psychologique complexe vise à attirer l'attention et la compassion du corps médical. Par sa nature même, il est difficile à identifier – encore plus à quantifier, et donc à démystifier.

"Il m'a été rétorqué que j'étais trop inquiète. On m'a un peu mise dans la case de la mère hystérique"
Dérive de ce tri pourtant nécessaire : une tendance à suspecter trop rapidement des douleurs fictives, à en croire certains témoignages qui émergent depuis le début de l'affaire. Rokhaya Diop fait partie de celles et ceux qu'on n'a pas crus. Il y a onze ans, elle emmène son nouveau-né à l'hôpital, mais n'est pas prise au sérieux. Alors que la pathologie du bébé était curable par antibiotiques, la négligence des soignants résulte en une résection du colon – une partie de son intestin est coupée.

"Il m'a été rétorqué que j'étais trop inquiète à cause de mes propres antécédents médicaux et du fait que j'avais eu des jumeaux. On m'a un peu mise dans la case de la mère hystérique." Au lieu d'un pédiatre, on lui envoie un psychologue, tandis que l'état de son fils s'aggrave.

Rokhaya Diop se défend de vouloir incriminer tout le système : "J'ai été soignée par des médecins et infirmières formidables." Mais le "côté négligent, presque je-m'en-foutiste" de l'attitude de l'employée du Samu qui a raillé Naomi lui rappelle avec force l'histoire de son fils. Elle pointe un grave problème d'écoute du malade.

Des préjugés racistes peuvent orienter un diagnostic médical
Plus préoccupant encore : certains publics sont moins susceptibles d'être pris au sérieux que d'autres. La faute à des biais de représentation aussi tenaces dans le monde médical que dans le reste de la société. Dans une tribune au Bondy Blog, Camille, une ancienne permanencière du Samu, témoigne de considérations racistes à l'origine de décisions médicales. "Une de mes formatrices nous a répété plusieurs fois le même conseil : "Certaines catégories de populations ont tendance à dramatiser, à surjouer! Vous voyez ce que je veux dire, les gens du Sud… Et puis je ne vous parle même pas du Maghreb!""

Des préjugés qu'elle croit déceler dans l'enregistrement de l'appel de Naomi Musenga au Samu de Strasbourg. "Nier la dimension raciste du cas dramatique de la mort de Naomi Musenga, c’est passer à côté du fond du problème", estime Camille. La permanencière avait connaissance du nom de famille de Naomi et pouvait entendre son accent.

"On m'a dit : on comprend, vous devez être stressée, parce qu'on sait que les pères africains ne sont pas très présents"
L'éventuel racisme à l'œuvre dans le cas particulier de Naomi Musenga ne peut actuellement pas être prouvé. Mais l'affaire fait ressurgir le sujet de la représentation biaisée de la douleur par le corps médical. Quand on a proposé à Rokhaya Diop un suivi psychologique plutôt qu'un examen médical pour son bébé, différentes raisons ont été avancées. Parmi lesquelles, une raison "imaginaire" déduite de sa couleur de peau. "On m'a dit : on comprend, vous devez être stressée, parce qu'on sait que les pères africains ne sont pas très présents."

La douleur féminine est souvent minimisée
Autre préjugé soulevé par le cas de Naomi Musenga : la minimisation de la souffrance des femmes. L'endométriose, maladie gynécologique très douloureuse, mais qui a été passée sous silence jusqu'à récemment, en est un cas d'école. Martin Winckler, médecin et écrivain français installé au Québec, écrivait sur Twitter en 2014 : "L'une des plus grandes violences faites aux femmes par certains médecins, c'est de leur faire croire qu'elles déraillent." S'ajoutent à ces biais de représentation des préjugés de classe, selon le généraliste.

Autant de constats que de nombreux professionnels de la santé n'apprécient pas d'entendre. Certains dénoncent un "doc bashing", se sentant harcelés de reproches où le manque d'empathie se mêle aux déserts médicaux et au refus d'appliquer le tiers payant. Une peur : que ces prises de parole tuent dans l'œuf des vocations médicales.

Vers une médecine où le patient est acteur de ses soins
Si l'affaire Naomi Musenga connaît un tel retentissement, c'est aussi qu'elle survient dans un contexte de remise en cause du fonctionnement médical. "Démocratie sanitaire", "consentement éclairé du patient" : contre la vision paternaliste du docteur qu'on écoute aveuglément, les citoyens demandent désormais des comptes au monde opaque de la médecine.

"La transparence doit être totale. Ce n’est pas toujours confortable pour le monde médical"
Dans un entretien à Marie Claire, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, elle-même médecin, s'y dit très favorable. "Il est indispensable que les malades s’emparent de la connaissance scientifique. Ils doivent être en capacité de tester leur médecin sur les alternatives de traitements, la transparence doit être totale. Il faut être co-acteur de sa prise en charge en partenariat avec le médecin. C’est nouveau, ce n’est pas toujours confortable pour le monde médical, mais c’est très utile." Pour sensibiliser les nouvelles générations de médecins, la réforme des 1er et 2e cycles d'études de médecine prévoit d'envoyer les élèves plus rapidement au contact des patients.

Depuis 2009, la faculté de Paris Descartes expérimente un cours de "médecine narrative". Le but : apprendre à écouter et à analyser le discours du patient pour renforcer "l'alliance thérapeutique". Et prendre en compte le besoin du malade de se raconter pour mettre du sens sur ce qui lui arrive. Dans leur livre Docteur, écoutez!, les professeures de médecine Anne Revah-Levy et Laurence Verneuil estiment qu'un patient a aujourd'hui 23 secondes en moyenne pour exprimer ses symptômes avant d'être interrompu par le soignant.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2961 15-05-2018 21:20:26

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

J'aime ma vie sur internet et ce que j'y fais !!!

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2962 15-05-2018 21:38:38

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Le Figaro

Comme chaque année, le ramadan, une aubaine pour le business du halal

Clémentine Maligorne
Il y a 2 heures

Ce mois de jeûne qui débute jeudi en France est aussi une période où les musulmans consomment plus que d'habitude.

figarofr: Viande halal, épices ou couscoussiers sont à l'honneur dans certains supers et hypermarchés en France à l'occasion du ramadan. Ici, photo prise le 3 mars 2010 de femmes faisant des achats dans le rayon halal d'un supermarché à Nanterre, en région parisienne.
© BORIS HORVAT/AFP Viande halal, épices ou couscoussiers sont à l'honneur dans certains supers et hypermarchés en France à l'occasion du ramadan. Ici, photo prise le 3 mars 2010 de femmes faisant des achats dans le rayon halal d'un supermarché à Nanterre, en région…
C'est reparti. Dès jeudi, des millions de musulmans pratiquants vont jeûner de l'aube au crépuscule. Période de célébrations religieuses, le ramadan est aussi un moment de grande consommation pour ces ménages, comme les fêtes de fin d'année. Selon les estimations du cabinet Solis, spécialisé dans le marketing identitaire, les familles musulmanes voient alors leurs dépenses alimentaires grimper de l'ordre de 34%, ce qui représente 434 euros en moyenne par foyer. Pendant le ramadan, on prépare en effet des plats plus élaborés, la rupture du jeûne est l'occasion de recevoir famille et amis.

Une aubaine pour le marché du halal qui en l'espace de dix ans a connu une croissance exponentielle en France. Son chiffre d'affaires est estimé entre 5 milliards et 7 milliards d'euros, presque autant que le marché du bio. Un gâteau que se disputent le commerce traditionnel et les grandes surfaces qui n'hésitent plus à doper la consommation de ces produits durant le ramadan à coups de promotions et de mises en avant de ces produits dans leurs rayons. C'est le cas par exemple de Carrefour qui propose jusqu'au 28 mai des réductions de l'ordre de -50% ou encore Auchan, qui met en avant un catalogue de produits «aux parfums de l'Orient» avec par exemple une réduction sur un troisième paquet de pistaches, ou une remise sur des bonbons halal.

La mise en avant des produits phares tels que la feuille de brick, la semoule, le lait fermenté, les dates ou encore les couscoussiers semblent fonctionner. D'après un sondage réalisé par le cabinet Solis, 52% des personnes interrogées, originaires du Maghreb, qui ont déclaré avoir reçu dans leur boîte aux lettres des prospectus promotionnels, ont affirmé que ces offres les avaient incités à faire des achats en grandes surfaces. D'autant que désormais, il existe dans les grandes surfaces des rayons dédiés de produits halal ou dit orientaux.

Le halal bio encore embryonnaire
La grande distribution est de plus en plus active durant cette période et marque des points en répondant de mieux en mieux aux attentes de cette clientèle. Les enseignes proposent par exemple des promotions plusieurs semaines avant le début du mois du ramadan, car beaucoup d'achats se font en amont» précise Abbas Bendali, directeur du cabinet Solis. «Les grandes enseignes ciblent aussi de plus en plus les jeunes urbains actifs en proposant des produits pratiques à faire, comme des kits pour confectionner des gâteaux ou son pain» ajoute le directeur de Solis.

Malgré l'offensive des grandes surfaces, le commerce traditionnel s'en sort toujours bien. «Les dépenses alimentaires sont captées majoritairement (54%) par les petits commerces, les marchés, et les boucheries halal qui font souvent aussi semi-grossiste» ajoute Abbas Bendali. 85% des dépenses des foyers qui entrent dans le mois du ramadan concernent la viande. «Les gens vont préfèrent aller chez le boucher, psychologiquement ça rassure» poursuit Abbas Bendali.

Cette clientèle est en effet de plus en plus attentive à la traçabilité des produits. D'après l'étude du cabinet Solis, 44% des consommateurs déclarent n'acheter que certaines marques car elles bénéficient selon eux d'une meilleure réputation sur leur garantie halal. Et si «les vents du marketing made in France et du bio soufflent aussi sur ces consommateurs en quête de plus de qualité, l'offre n'est pas encore là, indique Abbas Bendali. Et d'ajouter: «À Paris par exemple, les boucheries halal bios se comptent encore seulement sur les doigts d'une main».


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2963 15-05-2018 21:49:36

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Purepeople

NCIS : Pauley Perrette a quitté la série après plusieurs agressions sexuelles

Wendy Marèbe
Il y a 5 heures

En octobre 2017, Pauley Perrette annonçait son départ de "NCIS". L'interprète d'Abby n'en avait jamais indiqué la raison. L'actrice vient de briser le silence en déclarant avoir été victime d'agressions sexuelles lors du tournage.
Le 4 octobre 2017, Pauley Perrette faisait une annonce choc. Après avoir incarné pendant seize ans le personnage incontournable d'Abby Sciuto, l'actrice a décidé de quitter NCIS. Les fans de la série étaient d'autant plus surpris et attristés qu'elle n'avait jamais révélé les raisons de son départ : "C'est vrai, je quitte NCIS à la fin de la saison. Il y a eu toutes sortes de fausses rumeurs sur la raison de mon départ (non je n'ai pas une ligne de soins de la peau, et non la chaîne et la série ne sont pas en colère contre moi !). C'est une décision que j'ai prise l'année dernière. J'espère que tout le monde appréciera tout ce qu'a fait Abby, pas seulement pour le reste de cette saison, mais pour tout ce qu'elle nous a apporté pendant seize ans. Tout l'amour, tous les rires, toute l'inspiration...", avait-elle annoncé. Il a fallu attendre le 13 mai 2018 pour qu'elle s'exprime enfin sur le sujet.

Plein écran
C'est sur son compte Twitter que Pauley Perrette a expliqué son départ de NCIS : "Je refusais de m'abaisser, voilà pourquoi je n'ai jamais parlé publiquement de ce qu'il s'était passé. Mais il y a des articles qui répandent des mensonges sur moi. Si vous les croyez ? Laissez-moi tranquille. Vous ne me connaissez vraiment pas. (Désolée, mais il fallait le dire). J'ai peut-être tort de ne pas 'cracher le morceau', LA VÉRITÉ. Je sentais que j'avais besoin de protéger son équipe, mon travail et de nombreuses personnes. Mais à quel prix ? Je ne sais pas. Je sais juste que j'essaie de faire de mon mieux, mais peut-être rester silencieux n'est pas la meilleure chose à faire pour dénoncer un crime. Je suis... C'est juste que... " C'est à ce moment-là que l'actrice a annoncé qu'elle avait subi plusieurs agressions sexuelles.


"Il y a une machine qui me force à rester silencieuse en diffusant des informations FAUSSES sur moi. Une machine publicitaire très puissante et riche. Pas de morale, aucune obligation de dire la vérité, je suis juste là à lire les mensonges pour essayer de protéger son équipe, de rester calme. Il l'a fait. J'ai toujours apporté mon soutien à des programmes qui luttent contre le harcèlement. Mais, maintenant je SAIS parce que ça me concerne aussi ! Si c'est à l'école ou au travail où vous devez vous rendre par obligation, c'est horrible. Je suis partie. Plusieurs agressions physiques. Je comprends VRAIMENT maintenant. Faites attention. Rien n'est plus important que votre sécurité. Parlez-en à quelqu'un", a-t-elle conclu sur Twitter.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2964 15-05-2018 23:48:57

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Pour rappel :

Je m'appelle Gilles Dorenlot, j'ai 55 ans, je suis divorcé depuis 8 ans et je vie seul avec mon fils de 13 ans dont j'ai la "Garde Exclusive" depuis le 1er juillet 2016. Je suis un coquin qui aime la Vérité et la Justice, et j'écris sur internet et ailleurs !!!

Mais aussi :

Je suis un des Policiers Du Net et je chasse les Pédophiles, les Violeurs, les Brouteurs, Daech et Al-Qaïda.

As a reminder :

My name is Gilles Dorenlot, I am 55 years old, I have been divorced for 8 years and I live alone with my 13 year old son whose I have the "Exclusive Guard" since July 1st, 2016. I am a rascal who likes Truth and Justice, and I write on the internet and elsewhere !!!

But also :

I am a Net Policeman and I hunt Pedophiles, Rapists, Grazers, Daesh and Al Qaeda.

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2965 16-05-2018 01:50:02

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Tribunal du net

Le viol sur mineur n’est plus un crime

En cette troisième semaine de mai est débattu un projet de loi contre les violences sexuelles à l’Assemblée Nationale. L’article 2 du projet considère désormais « l’atteinte sexuelle sur mineur.e.s par pénétration » comme un délit et plus comme un crime. 250 personnes se sont levées contre cet article en lançant une pétition.
« Monsieur le Président, vous ne pouvez pas faire du viol un délit. Supprimez l’article 2. » La première phrase de la pétition donne le ton. Ses partisans implorent le Président de la République tant leur indignation est grande.

Le viol de Sarah, un passé douloureux

C’était l’année dernière, la France et les médias s’indignaient suite au « verdict de Pontoise ». La cour d’Assises avait considéré le viol de la petite Sarah, 11 ans par un homme de 28 ans comme n’étant finalement qu’un simple rapport sexuel consenti, la petite fille n’ayant manifesté aucune lutte. Des milliers de français s’étaient donc mobilisés pour faire changer la loi et protéger leurs enfants. La question de l’âge du consentement s’est donc posée pendant des mois.

Aujourd’hui, ces problèmes sont remis sur le tapis avec du concret, un projet de loi a été examiné le 14 mai dernier, mais le contenu de l’article 2 fait polémique, « L’infraction définie à l’article 227-25 est également punie de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende lorsque le majeur commet un acte de pénétration sexuelle sur la personne du mineur de quinze ans ». La punition pour viol est réduite et sa gravité est beaucoup moins considérée.

Création de la pétition #LeViolEstUnCrime
Au temps du scandal de la petite Sarah tout le monde faisait savoir son indignation, un an plus tard alors que le projet se met en place, le nombre de mobilisés reste dérisoire. 250 professionnels de la protection de l’enfance comprenant des médecins, des psychologues, des associations se sont réunis autour d’une pétition pour demander des comptes au Président de la République. Selon eux l’article 2 « minimise la gravité du viol, ouvre la voie à une déqualification massive des viols de mineur.e.s et met en danger les enfants ».

Publié par Inès Arrom le 15 Mai 2018


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2966 16-05-2018 14:32:41

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

J'ai une question à poser aux Policiers, aux Juges et aux PSY ...

Ce n'est qu'un exemple ...

Que pensez-vous d'un homme de 50 ans qui tomberait amoureux d'une fille mineure et que ce soit réciproque ?

Pour Moi, il y a la Pédophilie et l'amour !!!!!

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2967 16-05-2018 14:33:10

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Enfin une qui comprend !!!!!!

Une fille d'Iran brûle le Coran.
Elle dit : " Je brûle ce coran parce qu'ils m'ont trompé pendant 20 ans et ont forcé ce livre sur moi. Parce qu'ils ont pris notre liberté d'expression. Nous n'avons aucune liberté dans ce pays. Je fais ça pour un meilleur demain pour moi et d'autres jeunes iraniens et pour dire que nous ne serons pas sous l'oppression."

OUIII les JEUNES, montrez leurs à ses extrémistes de flop !!!

(Gilles Dorenlot) dit aussi Number 0.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2968 17-05-2018 00:08:47

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

BREIZH-INFO.bzh BREIZH-INFO.bzh

Brest. Un islamiste s’échappe de la maison d’arrêt. Alerte.
16/05/2018 14:55

Anthony Pondaven, un islamiste converti de 21 ans, originaire de Landerneau, s’est échappé de la maison d’arrêt de Brest ce mercredi matin.

C’est Le Télégramme qui a révélé l’information.

Condamné à de multiples reprises pour vol, ce dernier a été extrait pour raison médicale et conduit par une escorte à l’hôpital Morvan. Il s’est ensuite mis à courir en descendant du véhicule, tandis que l’agent chargé de sa surveillance n’a pas réussi à le ceinturer, s’est retrouvé trainé sur plusieurs mètres, avant de lâcher prise.

Il est monté à bord d’une peugeot 306 dans laquelle se trouvait deux autres individus au moins, qui ont explosé la barrière de l’hôpital et pris la fuite. Un plan d’intervention immédiat a été déclenché, tandis qu’un dispositif policier et de gendarmerie a été mis en place pour quadriller le secteur.

Méfiance donc si vous croisez cet individu, qui peut être dans les parages partout dans le Finistère et en Bretagne à cette heure-ci, individu qui selon les services de police s’est radicalisé. Sur l’un de ses profils facebook, en 2016, il évoquait « la loi d’Allah, bientôt de retour » .

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2969 17-05-2018 00:44:55

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

20 Minutes

Caen: À 12 ans, il menace de «faire exploser l’école» pour faire une «blague»

20 Minutes avec agence
Il y a 5 heures

CANULAR - Le jeune garçon a juste voulu faire une « blague », inspirée par l’attaque au couteau survenue à Paris ce week-end…
Voiture de police (illustration) © NICOLAS MESSYASZ/SIPA Voiture de police (illustration)

Comment transformer un canular téléphonique en panique générale ? En 2018, il suffit de se faire passer pour un terroriste.

C’est l'idée qu’a eue un enfant de 12 ans ce mardi à Caen (Calvados). Entre 13 et 14 h, l’accueil de l’école Albert-Camus a reçu un appel inquiétant, rapporte Liberté Caen.
« On va faire exploser l’école ! »

Au téléphone, les employés de l’école entendent plusieurs personnes se relayer et dire « On est des terroristes. Faites rentrer les enfants, on va faire exploser l’école ! » Les voix paraissent jeunes et enfantines, mais au vu des événements récents, la direction refuse de prendre le moindre risque. Les polices municipale et nationale sont appelées.

Une quinzaine de policiers viennent sécuriser le bâtiment et inspectent les lieux : aucun élément ni individu suspect ne sont trouvés. Le numéro de téléphone est vite identifié et amène les autorités chez une femme du quartier, qui explique que son fils de 12 ans utilise régulièrement le téléphone.
Inspiré par l’attaque au couteau

Le garçon est interpellé vers 17 h. Placé en « retenue », l’équivalent d’une garde à vue pour les mineurs de moins de 13 ans, l’enfant avoue qu’il a voulu faire une « blague » avec sa cousine et un copain du même âge. L’idée leur est venue après l’attaque au couteau survenue à Paris ce samedi.

« Le jeune garçon sera présenté au parquet et il y aura des poursuites judiciaires », ont informé les autorités de Caen.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2970 17-05-2018 01:53:11

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Le Véritisme est une très vieille philosophie chinoise qui date de la Chine Antique ...

Le Véritisme n'est pas à proprement parler de la philosophie mais un mode de pensées que j'ai remis au gout du 21ème siècle et avec lequel je parle de Vérité et de Justice !!!

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2971 17-05-2018 02:30:28

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Pour tous ceux qui ce posent encore des questions sur moi, voilà ce que j'étais avant !!!!!!!!!

J'ai fais un lycée technique d’hôtellerie à Talence (sud-ouest) qui à l’époque était un des 3 meilleurs lycées techniques de France.

J'ai fais 3 ans de CAP/BEP ( à mon époque le CAP était 3 ans) et je l'ai eu avec "Mention Bien".

Puis je suis parti à Paris pour faire mon métier ...

J'ai travaillé 22 ans sur paris dans de grandes boites : Hilton Orly comme commis/1/2 chef de rang/ chez de rang et assistant chef steward, puis dans une brasserie en face de la bourse, puis chef de rang au restaurant du Musée d'Orsay ou j'ai entre autre servi Mr François Mitterrand (Président de la République), ...

Puis j'ai travaillé en traiteur et là ma vie a changé ...

J'ai fini, j'étais un des 1er Maitre d’hôtel chez carrément LENOTRE Traiteur !!!

Mais je travaillais aussi les weekend au Ministère des Finances et au Quai d'Orsay comme Maitre d’hôtel pour les Ministres.

Et j'ai travaillé pendant 22 ans sur Paris à raison de 300 heures par mois, si vous faites le calcul, ça fait 10 000 heures de plus en 22 ans qu’un gars au 35 heures pendant 40 ans !!!!!!

Il y a 13 ans, j'ai eu un très grave accident de voiture où j'aurais dû mourir et depuis je ne travaille plus et suis en invalidité catégorie 2 à la SÉCU.

Maintenant je fais quoi ?

Pour l'essentiel, j'écris.

Sinon, je donne un coup de main à la Police et la Justice, contre les Violeurs, les Pédophiles et les Brouteurs.

Depuis des années, je me bat pour la Vérité et la Justice !!!

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2972 17-05-2018 02:39:35

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Je veux que les gens sachent d'où je viens, ce que j'ai vécu, à quoi j'ai échappé, ... et pourquoi je me bat pour la Vérité et la Justice !!!!!!

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2973 17-05-2018 10:00:12

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Europe 1

EXCLUSIF - Dépendance à l'alcool : l'enquête choc sur la consommation des Français

Eve Roger et Benjamin Lévêque, édité par Romain David
Il y a 2 heures

Une enquête conduite par le gouvernement sur quelque 200.000 Français, âgés de 18 à 64 ans, trahit le rapport dangereux des consommateurs à l'alcool, à rebours également des clichés sur la dépendance.
EXCLUSIF - Dépendance à l'alcool : l'enquête choc sur la consommation des Français © GEORGES GOBET / AFP EXCLUSIF - Dépendance à l'alcool : l'enquête choc sur la consommation des Français

Les relations dangereuses entre les jeunes français et l'alcool sont bien connues. On pourrait notamment citer les adeptes du célèbre binge drinking, dit aussi "cuite express", qui trahit un mode de consommation effréné. Mais selon une étude de très grande ampleur, présentée lors d'un colloque organisé par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) et qu'Europe 1 a pu se procurer en exclusivité, les phénomènes de dépendance pourraient s'étendre bien au-delà de la jeunesse.

Les Français consomment trop d'alcool

200.000 personnes entre 18 et 64 ans ont été interrogées dans cette enquête baptisée "Constances". Et ses résultats sont édifiants. : 36% des hommes de moins de 35 ans, soit plus d'un tiers des personnes masculines interrogés pour cette étude, ont un usage dit "à risque" de l'alcool. C'est-à-dire dangereux pour leur santé, ou sont même carrément dépendants. Chez les femmes du même âge, cette proportion est de 15%. À titre de comparaison, une maladie comme le diabète, jugée comme "la maladie du siècle", ne touche "que" 5% de la population. Avec l'alcool, les niveaux sont de loin très supérieurs.

Pour évaluer son niveau de consommation, l'Organisation mondiale de la santé a mis en place un test rapide qui, en dix questions, permet au consommateur de savoir si son rapport à l'alcool présente un risque faible ou dangereux de dépendance, ou s'il est complètement accro à l'alcool.

À l'image de Marc, un intermittent du spectacle dans l'audiovisuel qui a souvent perdu son job à cause de la boisson. "Je buvais deux bouteilles de rouge chaque soir. Au départ je travaillais huit heures par jour, après sept heures, cinq ou quatre parce que j'étais de plus ne plus fatigué, et le matin, on n'y arrive plus", raconte-t-il à Europe 1. "J'ai été obligé de rompre des contrats sans donner d'explication".

Les femmes cadres sup particulièrement touchées

Toujours selon cette étude, aucune catégorie sociale n'échappe au phénomène. Ainsi, contrairement aux idées reçues, les plus défavorisés, ouvriers ou artisans, ne sont pas plus accro que les ingénieurs ou les médecins. Chez les femmes, c'est même l'inverse ; les cadres sup qui ont une famille et un métier prenant sont particulièrement vulnérables."Vous êtes seules dans votre cuisine, et vous vous dites que la journée a été dure, quelque part c'est une récompense, une façon de décompresser de la journée de travail, de la maison à gérer avec les courses à faire", rapporte Sophia, une cadre commerciale dans l'industrie pharmaceutique, qui a elle aussi souffert d'un problème d'addiction.

La bouteille comme exutoire

Aucun métier ne protège de l'alcool. L'étude "Constances" montre que la surconsommation vaut pour tous les secteurs : l'administration comme l'industrie, mais les métiers du commerce, des services à la personne ou encore de l'éducation restent particulièrement touchés. Soit tous les métiers en contact avec du public - élèves, clients ou malades -, ce qui peut être un facteur de stress. "Il m'est arrivé d'avoir des gardes particulièrement lourdes, avec des patients qui décèdent, avec des familles qui, tout d'un coup, tombent de l'armoire. Je rentrais le dimanche soir en me disant : heureusement qu'il y a la bouteille de whisky à la maison", rapporte Florence, une infirmière a qui l'alcool a servi d'exutoire. "Je n'arrivais pas à penser à autre chose, à me concentrer sur un film à la télévision ou un livre", raconte-t-elle. "Un premier, un deuxième, un troisième verre de whisky… On commence à souffler. Ça donne un sentiment d'exister", conclut-elle.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2974 17-05-2018 10:10:11

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Gilles Dorenlot
17 mai 2015, 00:19 ·

Un peu de philosophie ...

"C'est bien d'être seul, car on a de la liberté mais avec qui partager cette grande liberté si y'a personne à nos côtés ?!"

(Gilles Dorenlot)

Mais y'a une suite à cette citation que je viens d'inventer ...
En fait ma liberté je la partage avec la planète entière par internet, avec les réseaux sociaux comme Facebook, sur les sites de tchat (ou d'ailleurs je passe pour un illuminé) mais aussi sur le site scientifique où je suis Modérateur, par Mails, sur Google + et par SMS.
Des fois j'ai des réponses ou des demandes d'amitiés, sinon je n'écris que pour le plaisir de transmettre mes pensées


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#2975 17-05-2018 18:08:59

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 5546

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

20 Minutes

Seine-Maritime: Une homme de 59 ans décède dans une rixe, un suspect mis en examen

20 Minutes avec agence
Il y a 1 heure

Un homme de 59 ans est décédé dimanche 13 mai après une bagarre à Notre-Dame-de-Bondeville (illustration).© LODI FRANCK/SIPA Un homme de 59 ans est décédé dimanche 13 mai après une bagarre à Notre-Dame-de-Bondeville (illustration). FAITS DIVERS - Lors de la bagarre, la victime serait tombée et sa tête aurait heurté un trottoir en bord de route…

Un homme âgé de 59 ans est décédé dimanche des suites de ses blessures après une rixe, la veille, à Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Maritime).

Un suspect âgé de 23 ans a été placé en garde à vue puis mis en examen lundi, par un juge d’instruction de Rouen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». La brigade criminelle de la Sûreté départementale est à la recherche d’une seconde personne, rapporte 76-Actu​.


Poursuivis en voiture

Dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 mai, une altercation sur fond d’alcool a éclaté vers 2h dans un bar de Maromme entre deux hommes d’une vingtaine d’années et le quinquagénaire. Sa compagne est venue le chercher en voiture mais ils ont été pris en chasse par les deux autres protagonistes.

Ils se sont tous arrêtés en bord de route et la bagarre s’est poursuivie. D’après 76-Actu, la victime serait tombée et sa tête aurait heurté le trottoir. Transportée au CHU de Rouen, elle est finalement décédée dimanche dans la matinée.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr