#5441 29-11-2018 22:24:57

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Le cri de colère d’une mère : violée, elle accouche d’un petit garçon. Son agresseur obtient un droit de visite

Publié le 29 novembre 2018 à 17h40
Le cri de colère d’une mère : violée, elle accouche d’un petit garçon. Son agresseur obtient un droit de visite
Sammy Woodhouse, une mère en colère © Twitter sammywoodhouse1
C’est une affaire qui avait scandalisé l’Angleterre. Entre 1997 et 2013, environ 1 400 enfants mineurs ont été violés à Rotherham, en Angleterre. Parmi eux, Sammy Woodhouse. Elle avait quinze ans et est tombée enceinte. Aujourd’hui, elle hurle sa colère sur Twitter. Les autorités ont proposé au père de son enfant - qui a été condamné à 35 ans de prison - d’obtenir un droit de visite.

C’est sur Twitter que cette jeune femme britannique, Sammy Woodhouse, a raconté son histoire et poussé un véritable cri de colère. Après avoir été violée quand elle avait quinze ans, elle a eu un petit garçon. Son père ? Arshid Hussain, condamné en 2016 à 35 ans de prison. Il faisait partie d’un gang de sept d’hommes originaires du Pakistan, qui ont violé, exploité sexuellement et contraint à la prostitution pendant des années des jeunes fille, comme le souligne « Le Parisien ». Dans le cadre d’une procédure de placement, les autorités locales ont proposé à cet homme de lui accorder un droit de visite pour qu’il rencontre son fils,sur lequel il n’exerce pas d’autorité parentale,comme le rapporte « The Times ». Une décision que la jeune femme ne comprend pas. « Cette histoire me concerne, concerne mon enfant, l’homme qui m’a violée et le fait que le conseil de Rotherham lui a proposé de solliciter des droits parentaux sur mon enfant », rappelle-t-elle sur Twitter. « La juridiction de Rotherham lui a offert la possibilité d’obtenir des droits parentaux sur mon enfant, alors même qu’un tribunal l’a condamné à 35 ans de prison et prouvé qu’il était un danger pour moi et pour d’autres enfants. J’ai aussi prouvé qu’il était un danger direct pour mon fils », s’insurge Sammy Woodhouse sur Twitter.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5442 30-11-2018 01:33:30

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Parfois, sur les sites de tchat, je peux être un sacré coquin mais tout dans la manière d'être et de faire, de plus moi qui adore les jeunes filles, je fais quand-même attention avec qui je discute, et, quand je me rend compte que j'ai affaire à une fille qui n'a rien à faire là,  je la préviens des dangers sur internet et qu'elle fasse attention à elle et je fini mon message avec "Bisous Miss, passe une bonne nuit."

Voilà ce que je fais aussi, je discute et je surveille, mais moi, je met carrément les pieds dans le Milieux que je surveille !!!

Si y'a des dangers à ce que je fais ?

ben oui, bien sur, et j'en ai bien conscience ...

Souvenez-vous le "Grave accident de voiture il y a 14 ans" et en tout 4 fois dans ma vie où j'aurais dû mourir !!!

Mais MOI, je me bat pour la Vérité et la Justice ... je suis un Justicier et je n'ai peur de rien ni personne !!!

(Gilles Dorenlot) Justicier !!!


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5443 30-11-2018 01:44:10

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

La meilleurs façon de surveiller un Milieux, c'est de faire parti du dit Milieux !!!

(Gilles dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5444 30-11-2018 01:50:46

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Depuis des années, j'écris sur internet et je m'extasie de mes progrès en orthographe et en français.

(Gilles Dorenlot)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5445 30-11-2018 07:59:19

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

AFP

USA: il déclenche un incendie géant en annonçant le sexe de son futur bébé

Il y a 16 heures

C'est un garçon! Un futur papa américain a voulu faire original pour annoncer le sexe de son bébé à naître, mais sa petite sauterie a tourné au cauchemar: il a déclenché par bêtise un incendie géant en Arizona.

Les Américains appellent cela des "gender reveal parties". Ces fêtes destinées à dévoiler le sexe de son futur enfant, partagées tous azimuts sur les réseaux sociaux, sont de plus en plus populaires aux Etats-Unis.

Les futurs parents se servent généralement d'un gâteau au glaçage neutre dont la coloration intérieure met fin, à la découpe, à l'intenable suspense: bleu pour un garçon, rose pour une fille.

Beaucoup trop convenu pour Dennis Dickey. Ce garde-frontière a préféré tirer sur une large cible, barrée des mots "boy" et "girl", afin d'en dégager un nuage de poudre bleue.

Problème: selon les services forestiers américains, qui viennent de diffuser une vidéo de l'événement, la cible artisanale contenait un produit, de la marque Tannerite, hautement explosif.

Les herbes hautes et sèches du champ judicieusement choisi par le futur papa pour exécuter son numéro ont immédiatement pris feu.

L'incendie, baptisé "Sawmill Fire", a détruit en avril 2017 près de 20.000 hectares de la "Green Valley", dans le sud de l'Arizona, et n'a été complètement maîtrisé qu'après une semaine de lutte.

Dennis Dickey a été condamné en septembre dernier à payer près de 8,2 millions de dollars de réparation, ainsi qu'à cinq ans de mise à l'épreuve.

Il se contentera d'un gâteau la prochaine fois.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5446 30-11-2018 16:47:43

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Le Monde

En Allemagne, Karl Münter, ancien bourreau nazi du massacre d’Ascq, ne regrette rien

Thomas Wieder
Il y a 4 heures

En avril 1944, 86 civils avaient été abattus par les SS en représailles après le déraillement d’un train.
Karl Münter, dans le reportage de l’émission « Panorama », diffusé, jeudi 29 novembre, sur la chaîne publique allemande ARD. © Capture d'écran / Panorama ARD Karl Münter, dans le reportage de l’émission « Panorama », diffusé, jeudi 29 novembre, sur la chaîne publique allemande ARD.

Soixante-quatorze ans plus tard, il n’a toujours pas le moindre regret. Dans un reportage diffusé, jeudi 29 novembre, sur la chaîne publique allemande ARD, Karl Münter s’étonne même de la question : « Pourquoi devrais-je avoir des regrets ? », demande le vieil homme, âgé de 96 ans. Dans la nuit du 1er au 2 avril 1944, il faisait pourtant partie de ces quelques dizaines de jeunes soldats, membres de la 12e division SS « Hitlerjugend » (« Jeunesse hitlérienne »), qui massacrèrent 86 civils à Ascq (Nord), près de Lille, après que le train dans lequel ils se trouvaient eut été attaqué par des résistants.

Poursuivi par la justice française, Karl Münter avait été condamné à mort par contumace, en 1949, lors d’un procès retentissant où furent jugés seize autres anciens SS accusés d’avoir participé à ce massacre qualifié alors, par Le Figaro, d’« Oradour du Nord ». Dans l’interview diffusée jeudi soir, il assure qu’il n’a tiré sur personne, son rôle s’étant borné à surveiller les Français arrêtés. Mais il considère que les tirs étaient légitimes : « Si j’arrête les hommes, alors j’en ai la responsabilité. Et s’ils s’enfuient, j’ai le droit de leur tirer dessus. Tant pis pour eux ! »

De cette époque, Karl Münter ne semble d’ailleurs pas regretter grand-chose. Face caméra, il affirme que les SS n’ont commis « aucun crime » pendant la guerre. Sur l’ampleur de la Shoah, il garde aussi des doutes : « Il n’y avait pas autant de juifs chez nous à l’époque. Cela a déjà été réfuté. J’ai récemment lu quelque part que ce chiffre de 6 millions n’est pas vrai. Moi, je n’y crois pas », dit-il.

S’il ne quitte plus guère sa paisible bourgade de Basse-Saxe, où il a refait sa vie après-guerre comme peintre en bâtiment, Karl Münter fait parfois une exception. Comme ce jour de début novembre où il s’est rendu en Thuringe pour une réunion organisée par des nostalgiques du IIIe Reich, en présence du vice-président du parti néonazi NPD. Invité comme « témoin de l’époque », il y a dédicacé des dizaines de photos, comme celle qu’il garde précieusement dans un vieil album et qui le montre, à 21 ans, blond comme les blés et visage poupin, dans son uniforme de sous-officier SS.
« Je suis consternée de devoir lire, en 2018, de tels propos odieux »

A Villeneuve-d’Ascq – commune à laquelle a été intégrée Ascq, en 1970 –, le témoignage de Karl Münter a créé un choc. « Je suis consternée de devoir lire, en 2018, de tels propos odieux, et de constater que cet homme est cité en exemple par les néonazis allemands », explique l’historienne Jacqueline Duhem, auteure d’une étude de référence sur le massacre de 1944 (Ascq 1944, Les Lumières de Lille, 2014).

Sur place, la stupéfaction est d’autant plus vive que le nom de Karl Münter est loin d’être inconnu. Il était en effet sorti de l’oubli grâce à la plainte déposée en Allemagne, en 2014, par Alexandre Delezenne, dont l’arrière-grand-père avait été assassiné par les SS soixante-dix ans plus tôt. A la suite de cette plainte, les enquêteurs allemands avaient retrouvé la trace de Karl Münter, réveillant chez les descendants des victimes l’espoir d’un nouveau procès. Mais le 27 mars, le parquet de Celle (Basse-Saxe) mit un terme aux poursuites. La raison : l’article 54 de l’accord de Schengen, qui stipule qu’une personne déjà jugée par un des Etats signataires – même sans assister à son procès, comme ce fut le cas de Münter, en 1949 – ne peut être poursuivie pour les mêmes faits par un autre Etat lié par le même accord. L’autre argument contre la tenue d’un nouveau procès était que Münter avait été condamné pour « crimes de guerre », prescrits au bout de trente ans.

Sollicité par Le Monde à l’époque, Karl Münter n’avait pas voulu réagir. Quelques mois plus tard, le voilà qui parle à visage découvert. « Maintenant qu’il sait qu’il ne sera pas jugé, il en profite. Et pas un regret, pas un mot de repentance ! C’est à vomir », s’indigne Alexandre Delezenne, qui voit néanmoins dans ce témoignage tardif l’occasion de reprendre son combat judiciaire qu’il croyait perdu : « J’ai compris qu’on ne pouvait plus le poursuivre pour ce qu’il a fait en 1944. Mais ce qu’il dit aujourd’hui, je compte bien déposer une nouvelle plainte en Allemagne, cette fois pour apologie de crimes contre l’humanité et négationnisme. »


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5447 30-11-2018 21:13:30

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Le Parisien

Val-d’Oise : interpellé, le violeur en série est âgé de 15 ans

Frédéric Naizot
Il y a 8 heures

Le Parisien: Sarcelles, ce vendredi matin. C’est dans le parc des Prés-sous-la-ville où se trouvent les étangs de Sarcelles que les agressions se sont produites cette semaine. © LP/Thibault Chaffotte Sarcelles, ce vendredi matin. C’est dans le parc des Prés-sous-la-ville où se trouvent les étangs de Sarcelles que les agressions se sont produites cette semaine.

L’adolescent est soupçonné d’avoir commis, en trois jours, aux étangs de Sarcelles (Val-d’Oise), deux viols et trois tentatives de viol. Les policiers lancent un appel à témoins.

Prédateur sexuel à 15 ans. Un adolescent violeur de Sarcelles opérait selon la même méthode. Il arrivait par-derrière sa victime, lui plaçait la main devant la bouche pour l’empêcher de crier et lui mettait sur la gorge la lame de son couteau avant de l’emmener dans le parc des Etangs.

En l’espace de trois jours, il a ainsi commis deux viols et trois tentatives, avant d’être repéré par les policiers de la brigade anticriminalité de Sarcelles, qui étaient à sa recherche. Il est également soupçonné d’avoir commis une série d’extorsions auparavant. Le jeune homme est déféré ce vendredi devant un juge d’instruction. Le parquet de Pontoise a requis son placement en détention.
Deux viols et plusieurs tentatives en trois jours

Le premier fait remonte à ce lundi. Il est aux alentours de 15 heures quand une adolescente de 15 ans est abordée par un jeune près du lycée Jean-Jacques-Rousseau. Sous la menace de son couteau, il l’emmène alors jusqu’aux abords du lac de Sarcelles. Dans l’obscurité, il la déshabille avant de la violer. Il lui a également dérobé son téléphone portable.

Cette première agression est rapidement suivie d’autres. Mercredi matin, un jeune homme répondant au même signalement, tente d’entraîner trois autres jeunes filles aux étangs, selon le même mode opératoire, en réclamant là encore leurs portables. La main sur la bouche, le couteau sous la gorge… Ces trois tentatives ont heureusement échoué du fait de la présence de témoins à cet instant. Les victimes, des jeunes filles âgées de 13 à 15 ans, ont prévenu des adultes qui alertaient aussitôt le commissariat de police de Sarcelles.
Deux couteaux retrouvés dans son sac à dos

Munis du signalement de l’auteur des faits, les fonctionnaires de la Bac ont patrouillé dans le secteur des étangs où le violeur pouvait de nouveau se manifester. Ils l’ont ainsi repéré aux alentours de midi, ce même mercredi. Le jeune a été aussitôt interpellé. Dans son sac à dos, les enquêteurs ont retrouvé deux couteaux ainsi que des objets caractéristiques décrits par les victimes, précise le parquet de Pontoise.

Mais peu après cette interpellation, une quatrième jeune fille de 15 ans se manifestait et déclarait avoir été victime d’un viol au lac de Sarcelles vers 11 heures, ce même mercredi. Elle décrit un jeune homme correspondant à l’adolescent, indiquant avoir été violée sous la menace d’un couteau. Les cinq victimes entendues par les policiers ont reconnu formellement leur agresseur en la personne du jeune interpellé.

Les policiers de la sûreté départementale du Val-d’Oise, chargés de l’enquête, lancent par ailleurs aujourd’hui un appel à témoins. Plusieurs extorsions ou agressions auraient pu être commises depuis la mi-novembre selon le même mode opératoire : main sur la bouche, couteau sous la gorge.
Les personnes qui auraient été victimes de tels faits sont invitées à se manifester auprès des enquêteurs au 01.34.26.15.91 ou 34.26.15.95.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5448 01-12-2018 06:08:43

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

France 24

États-Unis : décès de l'ancien président américain George Bush à 94 ans

FRANCE 24
Il y a 36 minutes

Le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé vendredi à l'âge de 94 ans. Président de 1989 à 1993, il avait été hospitalisé au printemps.
George Bush photographié le 29 mars 2012. © Reuters George Bush photographié le 29 mars 2012.

L'ancien président américain George H.W. Bush est décédé vendredi 30 novembre à l'âge de 94 ans, a annoncé dans un communiqué le porte-parole de longue date de la famille, Jim McGrath, qui n'a pas précisé la cause du décès.

Président des États-Unis de 1989 à 1993, George H.W. Bush avait été hospitalisé au printemps dernier pour le traitement d'une infection qui s'était répandue dans son sang.

George H.W. Bush est le père d'un autre ancien locataire de la Maison blanche, George W. Bush, qui a servi deux mandats entre 2001 et 2009, et de l'ancien gouverneur de Floride, Jeb Bush, qui a échoué en 2016 à obtenir l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle.

Reuters


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5449 01-12-2018 06:22:43

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Espèce d'enculé et ton émission c'est de la flop !!!

(Gilles Dorenlot)

Voici

Photos dénudées de Karine Ferri : la productrice de Cyril Hanouna était contre leur diffusion dans TPMP

Laura Buys
Il y a 10 heures

Le mois dernier, Cyril Hanouna déclarait une nouvelle fois la guerre à TF1 en diffusant des photos compromettantes de Karine Ferri dans Touche pas à mon poste. Une limite qui n'aurait jamais dû être franchie selon une proche de l'animateur.
Photos dénudées de Karine Ferri : la productrice de Cyril Hanouna était contre leur diffusion dans TPMP© DR Photos dénudées de Karine Ferri : la productrice de Cyril Hanouna était contre leur diffusion dans TPMP

Pour les besoins d'un débat sur Danse avec les stars, Cyril Hanouna avait affiché sur C8 des photos dénudées de Karine Ferri. D'anciens clichés déterrés, notamment par des médias belges, et qui auraient pu « poser problème » à l'image de l'émission qu'elle co-anime depuis septembre dernier avec Camille Combal. « Il ne faut pas être dupe ! Ça fait partie de la campagne de dénigrement de Karine Ferri. Ce n’est pas un hasard si ça ressort aujourd’hui ! Elle est en difficulté dans l’émission », avait alors lancé Gilles Verdez. Et diffuser cette séquence sexy dans Touche pas à mon poste n'allait pas vraiment aider l'animatrice. C'est pourquoi le lendemain, TF1 décidait de saisir à nouveau le CSA et adressait un courrier de « mise en demeure » à l'animateur.

« Sous couvert de la défendre, Karine Ferri est l'objet d'une campagne systématique de dénigrement. Dans cette escalade, hier soir, une nouvelle étape a été franchie, TPMP dévoilant à l'antenne des photos de jeunesse, privées, dont l'exploitation publique à l'insu de Karine Ferri avait donné lieu à une condamnation du titre à l'époque, ainsi qu'à une interdiction de diffusion », était-il écrit dans le courrier. Abasourdi, le trublion de C8 ne cachait pas son incompréhension et sa colère. « Ils sont partis dans un délire total », avait-il déclaré avant d'ajouter : « Ils n'ont qu'un seul but : tuer TPMP ».
La diffusion des photos de Karine Ferri a fait bondir la productrice de Cyril Hanouna

Le présentateur - qui n'hésite jamais à en remettre une louche - aurait pourtant pu éviter cette nouvelle guerre avec la première chaîne. « C’est à contrecœur… J’ai dû travailler toute la journée sur ce dossier, je ne vous cache pas que j’étais pas là-dedans… », avait-il annoncé avant de dévoiler les photos dénudées de la fiancée de Yoann Gourcuff. Et une proche collaboratrice aurait d'ailleurs préféré qu'il referme immédiatement ce dossier. Dans une enquête révélée dans le dernier numéro de L'Express, on apprend que la productrice de Cyril Hanouna n'a en effet pas apprécié la séquence. « Karine Ferri à moitié à poil en pleines vacances scolaires à 20h20, au secours ! » aurait-elle dit en coulisses, le soir de l'émission. Panique dans l'oreillette... C'est finalement l'animatrice de The Voice Kids qui tirera la sonnette d'alarme.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5450 01-12-2018 06:43:29

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Voici

Sophie Marceau : après l’hospitalisation de son fils, l’actrice fait face à un nouveau drame

La rédaction Voici
Il y a 14 heures

Fin octobre, le fils de Sophie Marceau a été hospitalisé en psychiatrie pour violence. Cette semaine, la comédienne est de nouveau dans la tourmente puisque son père est apparemment « atteint d’une grave maladie ».

Il y a quelques semaines, Sophie Marceau a vécu un drame particulièrement éprouvant. Son premier enfant, Vincent Zulawski, a été hospitalisé en psychiatrie. Le fils de la comédienne et du cinéaste Andrzej Zulawski, décédé en 2016, a été interné en raison d’un comportement violent. Installé depuis plusieurs années aux États-Unis, le jeune homme est revenu à Paris, chez sa mère, il y a quelques mois. « C’est dans une profonde dépression qu’il est arrivé chez Sophie », ont écrit nos confrères de Closer à propos de ce retour.

Ne parvenant pas à faire le deuil de son père, Vincent Zulawski serait entré au mois d’août dans une crise de violence qui aurait « totalement paniqué » sa mère. « Paniquée pour elle, comme pour lui, elle a donc appelé la police qui est intervenue et a fait un signalement » a en effet rapporté le magazine Closer. « À la demande des plus hautes autorités judiciaires », le jeune homme a ensuite été transporté à l’hôpital Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne. Néanmoins, à la mi-septembre, le fils de Sophie Marceau s’est enfui de l’établissement a été retrouvé fin octobre. Il a alors été « placé dans une unité plus sécurisée, au cœur du centre hospitalier de Sainte-Anne ».


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5451 01-12-2018 06:49:50

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Le Figaro

La Belgique craint une «nouvelle vague de djihadisme»

Etienne Jacob
Il y a 11 heures

La radicalisation en prison et le risque de récidive des condamnés pour terrorisme laisse planer sur le pays une menace persistante, alertent les services de renseignement dans un rapport publié vendredi.
figarofr: Photo d'illustration de la prison de Bruges, en Belgique. © Eric Vidal/REUTERS Photo d'illustration de la prison de Bruges, en Belgique.

Comme la France, la Belgique a été touchée à de nombreuses reprises par le terrorisme ces dernières années. D'abord en 2014 avec l'attentat du musée juif de Bruxelles, puis en 2016 avec l'attaque de l'aéroport et du métro de la capitale, où 32 personnes ont perdu la vie. En mai dernier, une attaque à Liège a également fait trois morts à Liège. Pour la première fois depuis sept ans, les services de renseignement ont rendu public vendredi leur rapport d'activité 2017-2018. Un document unanimement salué par les médias belges par sa transparence et son franc-parler. L'occasion pour la sûreté de l'État de dresser un tableau objectif de la menace terroriste. Et si, à l'heure actuelle, un attentat est «possible mais peu probable», la radicalisation en prison et la récidive des condamnés est un «problème d'une ampleur considérable». Et fait craindre une nouvelle vague extrémiste dans le pays.

«Gangsters djihadistes»

La radicalisation en prison est tout sauf un phénomène nouveau en Belgique. «Dès 2014, les services de renseignement ont constaté que des dossiers de terrorisme avaient des ramifications au sein des institutions pénitentiaires. Certains terroristes entretenaient des contacts directs avec des détenus», relève ce rapport, consulté par Le Figaro. Un nombre croissant de criminels de droit commun ont été embrigadés. «Leur détention constituait une étape décisive dans leur processus de radicalisation. C'est ainsi qu'est apparue une génération de “gangsters djihadistes”, de dangereux criminels sortis de prison et qui rejoignaient les rangs des combattants belges en Syrie», ajoute ce document. Ce phénomène «subsiste encore aujourd'hui», indique la sûreté de l'État.

Exemple concret avec Benjamin Herman, auteur de l'attaque de mai dernier à Liège. Les enquêteurs ont découvert que le jeune homme, qui a assassiné deux inspecteurs de police, s'était radicalisé en détention. Ce cas «est venu clairement (et dramatiquement) justifier la nécessité, pour les services de renseignement, de continuer à accorder une attention particulière aux prisons», note le rapport. Les autorités ont réussi à déceler deux types de comportements adoptés par les extrémistes en milieu carcéral: quand certains ont une attitude «ouvertement radicale en réponse au sentiment de frustration que leur impose l'environnement», d'autres «cultivent la discrétion afin de dissimuler leurs idées et s'arrangent pour ne pas se faire remarquer du personnel pénitentiaire». Des comportements qui rendent impossible le comptage des individus radicalisés. Toutefois, les renseignements observent que le nombre de prisonniers liés au radicalisme et au terrorisme «n'a fait que s'accroître depuis 2014». En septembre 2018, on dénombrait ainsi 130 détenus condamnés pour terrorisme ou en détention préventive dans le cadre d'un dossier de terrorisme.

La crainte de la récidive

Les lourdes pertes de l'État islamique en Syrie ont considérablement ralenti leurs attaques en Europe ces derniers mois. Pour autant, ce conflit a agi comme «catalyseur» de la récidive des prisonniers, alerte le rapport. «Nombreux sont les individus condamnés en Belgique entre 2001 et 2011 dans des affaires de terrorisme et qui récidivent en tant qu'extrémistes islamistes ou terroristes», constate la sûreté de l'État. Et d'ajouter: «Le problème a pris une ampleur considérable. Les prisons abritent aujourd'hui une population de détenus incarcérés pour terrorisme d'une importance jamais égalée auparavant. Du seul fait de l'importance de cette population, le risque de «contagion» est plus considérable que jamais».

Ainsi, la Belgique «devra encore faire face pendant un certain temps à une menace terroriste latente». Depuis 2012, le pays compte plus de 400 départs de djihadistes en Syrie, ce qui en fait l'un des tout premiers pourvoyeurs de combattants étrangers, à proportion de population. Aujourd'hui, un tiers des combattants est revenu. Beaucoup sont morts et 150 sont encore actifs sur place. «L'implosion du califat n'a pas entraîné un retour massif», observe-t-on. Concernant les individus emprisonnés en ce moment, il s'agit de jeunes. À la fin de leur peine, la majorité d'entre eux sera âgée de 25 à 30 ans. «Les élans récidivistes de ce groupe d'individus détenus pour faits de terrorisme sont susceptibles d'entraîner une nouvelle vague d'extrémisme, voire de djihadisme dans notre pays», craignent les auteurs.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5452 01-12-2018 07:15:36

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

L'Express

Calais: une femme de 18 ans séquestrée pendant deux mois

Il y a 13 heures

Le procureur de Boulogne-sur-Mer a annoncé que trois personnes sont en garde à vue pour avoir séquestré et violé une femme.
Les trois mis en cause, deux frères et la femme de l'un d'eux, selon "La Voix du Nord", ont reconnu les faits, a-t-il précisé, et ils encourent la perpétuité.© MaxPPP/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN Les trois mis en cause, deux frères et la femme de l'un d'eux, selon "La Voix du Nord", ont reconnu les faits, a-t-il précisé, et ils encourent la perpétuité.

Le récit de la victime, qui raconte avoir été violée, torturée et séquestrée pendant deux mois glace le sang. Ce vendredi, Pascal Marconville, le procureur de Boulogne-sur-Mer a annoncé que deux hommes et une femme avaient été placés en garde à vue pour viols avec torture et actes de barbarie commis sur une jeune fille de 18 ans séquestrée pendant près de deux mois à Calais.

Les trois mis en cause, deux frères et la femme de l'un d'eux, selon La Voix du Nord, ont reconnu les faits, a précisé le magistrat. Ils encourent la perpétuité.
"Ses agresseurs lui ont aspergé la tête avec une bombe d'aérosol"

Après avoir quitté son domicile familial à Dunkerque, cette jeune majeure s'est retrouvée hébergée dans cette maison de Calais où les occupants lui ont infligé de multiples sévices, l'obligeant par exemple "à manger les excréments du chat", a indiqué Pascal Marconville, qui évoque "un phénomène d'emprise". Elle est encore hospitalisée.

"Des témoins l'ont vue il y a un mois à Calais avec de longs cheveux... Si elle est chauve désormais, c'est parce que ses agresseurs lui ont aspergé la tête avec une bombe d'aérosol et l'ont enflammée ensuite", a aussi expliqué le magistrat au quotidien local. La Voix du Nord précise que les auteurs présumés de ce calvaire avaient demandé une rançon au père de leur victime.


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

#5453 01-12-2018 07:33:18

Andromede33
Modérateur
Lieu: Mérignac (7 km de Bordeaux)
Âge: 55
Date d'inscription: 02-06-2009
Messages: 6746

Re: Ma vie et mes pensées (par Gilles DORENLOT) !

Bonjour à tous,

Je vous expliques ...

Je m'appelle Gilles Dorenlot, j'ai 55 ans, je ne travaille plus depuis 14 ans suite à un très grave accident de voiture où j'aurais dû mourir ... depuis lors, j'ai un traitement de neuroleptiques qui m'aide à me sentir bien mais qui me fatigue pas mal.

BREF ...

Depuis des années, je me bat pour la Vérité et la Justice et, à ce titre, je dénonce toutes les choses anormales et illégal, avec des photos quand je peux.

(Gilles Dorenlot) Justicier !!!

Dernière modification par Andromede33 (01-12-2018 07:38:41)


L'intelligence est un privilège qui doit être mise au service du bien de l'humanité et pas du mal. (SpeederMan II)
http://statseb.boinc-af.org/signature.py?cpid=ab350dfdc43cdd23747c0a7c1371c5f5

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr